La Provence – 2013

La Provence – 2013

O2 Pool se jette à l’eau pour faire aimer la piscine en bois

L’entreprise aixoise aborde le marché en insistant sur l’environnement

« Emmanuel Berthod a l’âme d’un entrepreneur . Et c’est parce qu’il se dit humaniste et soucieux de la protection de l’environnement, qu’il a décidé de fonder 02 Pool. Une entreprise, lancée fin 2012, dans le but de produire et de commercialiser des piscines en bois. Une démarche qui ne part pas de rien, puisque la jeune société intègre une affaire préexistante fondée en 2011: le bureau d’études Thermocéan. Lequel résulte d’ailleurs d’un long parcours professionnel débuté dans l’informatique puis le photovoltaïque. Ancien de Tenesol et de Conergy, Emmanuel Berthod fondera en 2008 l’entreprise « 8 minutes 33 ».

« Le temps nécessaire pour que la lumière parvienne du soleil à la terre ». Revendue, la voie était ouverte pour la naissance de Thermocéan. Le hasard faisant bien les choses, Emmanuel Berthod avait parmi ses collaborateurs Cédric Camez. Un ingénieur bien décidé à se construire une piscine en bois. « Il l’a fait, mais il avait mis des plantes dedans et ça ne marchait pas. Mais l’idée de lancer une piscine écologique est venue de là ». Du coup, les deux hommes se sont associés pour fonder O2 Pool. Objectif: proposer des piscines standard ou sur mesure qui seront assemblées à partir de pièces en bois. Du mélèze ou du douglas, deux bois denses et résistants, sans écharde et sans tanin qui coloreraient l’eau, qu’il est possible de travailler pour en faire des éléments d’assemblage. Avec une particularité : « Nous voulons du bois français qui sera travaillé avec une scierie partenaire. Il est important de maîtriser la filière pour disposer de la ressource dans le temps et pouvoir bien vérifier la qualité des pièces de l’ensemble modulaire qu’est une piscine », explique Emmanuel Berthod.

Dans la foulée, l’entreprise a mis au point un système de filtrage biologique plus économe en eau et en énergie que celui utilisé dansles piscines traditionnelles. « L’ensemble donne un produit haut de gam m e pour un prix trèsconcurrentiel ». Depuisle siège aixois d’O2 Pool, le chef d’entreprise qui revendique déjà la pose de 10 piscines en bois dans les Bouches-du-Rhône et la proche région, entend en commercialiser une cinquantaine d’ici la fin de l’année. De quoi réaliser un chiffre d’affaires de 500 000 à 1 m illion d’euros et se lancer dans de nouveaux développements. À suivre. »

Article de Jean-luc CROZEL